Un smartphone IBM qui s'autodétruit en 5 secondes

Les smartphones du moment, infos et rumeurs...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Coddy
Administrateur du site
Administrateur du site
France
Messages : 491
Enregistré le : lun. 2 sept. 2013 10:44
Montant en poche : Fermé
Banque : Fermé
Localisation : Tout près de toi ...
Envoyer le rappel de Prediction Ligue à la première adresse email : No
Envoyer le rappel de Prediction Ligue à la deuxième adresse email : No
    unknown unknown
Genre :
Zodiaque :
Contact :
Statut : Hors ligne

Un smartphone IBM qui s'autodétruit en 5 secondes

Message non lu par Coddy » mar. 11 févr. 2014 19:58

ibm.JPG
IBM a remporté un contrat de 3 millions de dollars pour mettre au point des capteurs et des smartphones capables de s'autodétruire.

Bientôt, les smartphones ou les radios dotés de fonctions d'autodestruction ne seront plus réservés aux films d'espionnage. En effet, le contrat signé par IBM avec l'armée américaine comprend le développement d'une fonction d'autodestruction sur commande pour les appareils électroniques. L'armée veut une solution pour éviter que les terminaux mobiles militaires et les données critiques qu'ils peuvent éventuellement contenir ne tombent entre les mains de l'ennemi. C'est le 31 janvier dernier que, dans le cadre son programme « Vanishing Programmable Resources » (VAPR), le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), c'est à dire l'agence de recherche de l'armée américaine, a signé un contrat de 3,4 millions de dollars avec IBM. « Aujourd'hui, il est possible de réaliser des appareils électroniques sophistiqués à peu de frais et les composants électroniques sont de plus en plus omniprésents sur le champ de bataille », affirme le DARPA sur son site Internet. « Cependant, il est quasiment impossible de suivre et de récupérer tous les appareils involontairement abandonnés sur le terrain, ou de veiller à ce que personne ne les utilise sans autorisation ou ne compromette la propriété intellectuelle contenue dans ces matériels afin de profiter d'un éventuel avantage technologique ».

Activation de l'autodestruction par radiofréquence

Pour l'instant, ni le DARPA, ni IBM n'ont répondu aux demandes d'information que leur a adressées notre Computerworld. Sur son site web, le DARPA précise simplement qu'il cherche à modifier certains périphériques, notamment des capteurs, des radios ou des téléphones, identiques à ceux que l'on trouve dans le commerce, pour y ajouter des fonctions d'autodestruction à distance. IBM a été chargé de développer des matériaux, des composants et des procédés de fabrication qui permettent la mise hors d'usage de ces matériels. Selon le DARPA, le constructeur travaille sur un « substrat de verre tendu » destructible. Un ou plusieurs déclencheurs activés par radiofréquence pourront être implantés à différents endroits de l'appareil. Le déclencheur pourra être aussi désactivé par radiofréquence.
Capture.JPG
L'armée voudrait utiliser cette technologie d'autodestruction dans des capteurs qui servent à récolter des données dans l'environnement ou dans des biocapteurs. « Cette capacité d'autodestruction est très importante quand il s'agit de données ou de dispositifs dont l'usage non autorisé pourrait compromettre la sécurité des États-Unis », a déclaré Dan Olds, analyste chez Gabriel Consulting Group. « S'il parvenait à mettre la main sur un matériel de ce type, un ennemi pourrait non seulement être en mesure d'en extraire les données, mais il pourrait aussi s'en servir pour contourner les firewalls sensés protéger nos réseaux et avoir accès à encore plus de données », a-t-il ajouté.
Article de lemondeinformatique.fr/
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
La rapidité et la fiabilité de votre site internet chez Wantété Hébergeur Français Banane.5.gif
---
Votre site et forum à 0 €/mois sans pub ni conditions. Banane.30.gif *v* [banane.16.gif

Répondre

Last 30 Members Who Visited This Topic